Les transports urbains et scolaires à Octeville sur Mer     (3 janvier 2014)

 

Octeville sur Mer a connu dans les 4 dernières années une évolution très importante des offres en matière de déplacements urbains.

 

Le 01/09/10, la ligne 16 Octeville-Montivilliers, ouverte 5 ans plus tôt, est prolongée jusqu'au centre commercial du Montgaillard. Sa fréquence diminue aussi pour passer de 60 à 45 min. En plus d'aller à Montivilliers, il est possible de se rendre au Havre. De fait, cette nouvelle liaison vient renforcer la ligne 24 Fécamp-Etretat-Octeville-Le Havre gérée par le Conseil général (Cg76). Il y a alors 2 lignes passant par Octeville.

 

12/12/12 - Mise en service de la rame "Octeville sur Mer" du tramway avec une partie du conseil municipal  (photo Codah)

 

Le 12/12/12 est un grand jour qui voit la mise en service par la Codah (Communauté d'agglomération) de 5 lignes au départ d'Octeville : la ligne A du tramway dont le terminus est sur la commune (à sa limite sud), les lignes de bus telles que la 11 (Octeville-Montivilliers-Epouville), la 13 (Octeville-Terminus tramway-Fontaine la Mallet-Montivilliers Epaville), la 32 (Octeville-Pont de Normandie) et la 732 (Octeville-Raffinerie de Normandie). Ce jour là, Fil%u2019bus arrive aussi dans les hameaux d'Octeville, la ligne 16 disparaît, la ligne 24 (Cg76) reste inchangée et Mobi'fil continue avec des moyens étendus.

 

Il est aujourd'hui évident qu'avec ces nombreuses offres de transports, la commune est bien mieux desservie... Les voici en détail :

 

Le tramway fonctionne tous les jours de la semaine, sauf le 1er mai. Une rame part du terminus d'Octeville station Grand Hameau toutes les 8 minutes en direction de Jenner, la gare, l'Hôtel de ville et la plage. A Jenner, il est possible de changer pour se rendre en tramway ligne B à Caucriauville. Bien sûr, tout au long du réseau du tramway, il existe de nombreuses correspondances de bus.

 

Ligne 11 - Octeville sur Mer - Montivilliers - Epouville

 

La ligne 11 dessert Emfrayette, Montivilliers, La Payennière et Epouville Georges Brassens. Passage toutes les 60 mn du lundi au samedi. Il y a 4 arrêts sur le territoire communal (Centre, Michel Adam, André Lebas et Fond des vallées).

 

Ligne 13 - Octeville sur Mer - Grand Hameau (terminus du tramway) - Montivilliers - St Martin du Manoir

 

 

 

La ligne 13 vous permet aussi d'aller à l'HPE, au centre commercial Grand Cap, Fontaine la Mallet et Montivilliers Epaville avec de multiples correspondances possibles. Passage toutes les 45 mn du lundi au samedi. Il y a 6 arrêts sur le territoire communal (Centre, Huart, Genêts, Patrouille de France, Sidel, les 15 chênes).

 

La ligne 24, gérée par le Département (cg76), continue le service habituel. Un titre de transport distinct de celui de la Codah est nécessaire. Les choses pourrait bientôt changer (titre unique partagé avec la Codah, la SNCF, etc...).

 

La ligne 32 dessert la zone industrielle, Pont de Normandie via Caucriauville, Graville, Jules Durand, Harfleur, Aircelle, Chevron, Total, Total Chemicals, etc... 3 allers le matin et 4 retours le soir. Aujourd'hui, elle n'est pas assez utilisée et pourrait disparaître.

 

La ligne 732 va vers Chevron et Total via Le Grand Hameau. Les horaires sont calés sur ceux des salariés en quart.

 

Fil'bus, le transport à la demande. Pour les Octevillais habitant un hameau éloigné (St Andrieux, Le Croquet, Dondeneville, Le Cramolet, Ecqueville,, St Supplix, St Barthélémy), ils peuvent faire appel à Fil'bus en appelant le 02 35 22 35 22 (par ex, la veille du déplacement). A l'opérateur, en plus du jour, de l'heure et du lieu de la prise en charge, on communique la destination. Le demandeur se rend à l'arrêt Fil'bus convenu quelques minutes avant le rendez vous fixé muni de sa carte Fil'bus. Un véhicule marqué Fil'bus vient vous chercher et vous emmène à la destination définie lors de la réservation téléphonique : soit au terminus du tramway, soit à la gare de Montivilliers, soit à un autre arrêt Fil'bus, soit à un arrêt de bus Lia, toute autre destination étant exclue. Point important : le titre de transport peut être acheté auprès du conducteur. Ce service fonctionne du lundi au samedi de 8h00 à 17h00. Il y a 10 arrêts Fil'bus répartis dans les hameaux d'Octeville sur Mer

 

Du coté des transports scolaires, presque 600 petits octevillais utilisent chaque jour les cars affrétés par la Codah pour aller au collège ou au lycée. Ce service coûte 500.000 euros/an rien que pour Octeville (800 eurosC par élève). Il est financé par la Communauté d'Agglomération à l'exception de 28%u20AC à la charge des familles (pour les transports scolaires départementaux, le Conseil général demande 130 euros aux familles).

 

Nos habitudes, en fait celles de tous les Français, sont en train de changer. L'avenir de notre mobilité ne passera plus systématiquement par la voiture individuelle mais, petit à petit, nous utiliserons davantage les transports collectifs. Pour nos déplacements quotidiens, nous serons de plus en plus contraints à ne plus prendre notre voiture (coût du carburant, temps perdu dans les embouteillages, difficultés pour se garer, coût du stationnement mais aussi impacts négatifs sur la planète bleue, etc...).

 

La Codah a constaté que le nombre de passagers au départ du terminus continue d'augmenter. Les Octevillais, qui prennent le tramway afin de se rendre au Havre, sont, chaque mois, plus nombreux. La plupart de ces personnes trouvent maintenant plus pratique et plus économique de se rendre, soit en bus (ligne 13), soit avec leur voiture personnelle directement au parking relais du Grand Hameau (gratuit avec un titre de transport) pour ensuite monter dans une rame du tramway (départ d'Octeville toutes les 8 mn) et "aller en ville"...

 

Parmi les nombreuses améliorations énumérées ci-dessus, il en est qui résultent de demandes faites par les Octevillais eux- mêmes et peu n'ont pas été suivies d'effets; la plupart du temps, pour des raisons techniques ou financières. Ces dernières sont actuellement difficiles voire impossibles à contourner. Tous ces nouveaux aménagements sont le résultat d'un travail concerté et constructif entre les services de la Codah et Alain RICHARD, 1er Adjoint, Délégué aux transports. Didier GERVAIS, Adjoint en charge de la voirie, apporte régulièrement son expertise. Il a aussi réalisé une dizaine d'abris bus, des cheminements de sécurité et des zones d'attente pieds au sec. Tous les dysfonctionnements "remontés" par les usagers ont aussi été rapidement corrigés : bus passant en avance ou en retard, bus et autocars pleins ne prenant plus de passagers, etc... C'est ainsi que, depuis le 01/09/13, la Codah affrète des autocars de plus grande capacité pour certaines lignes de transports scolaires autrefois chargées.

 

Ainsi, en quelques années, de nombreux développements en matière de transports urbains ont été mis en place pour les Octevillais et ceux-ci sont de plus en plus nombreux à les utiliser (entre 300 et 400 profitent chaque jour du tramway et des bus).

 

 

En conclusion, chacun est à même de constater que ces nouvelles commodités rendent bien des services et qu'elles n'altèrent en rien la tranquillité et le caractère rural qui font tout le charme d'Octeville sur Mer. Notre bourg et ses hameaux s'inscrivent bien dans le progrès et la modernité et notre spécificité de commune à la campagne est préservée !

 

 

 

Alain RICHARD

1er Adjoint

Conseiller communautaire, délégué Codah aux transports

 

 

 

La liste « Octeville-demain »

 

 

copyright (c) 2008 Octeville-demain