Réunion publique du 3 février 2012 à 18h00 salle Michel Adam  (5 février 2012)

 

Monsieur ROUSSELIN, Maire d’Octeville sur Mer accueille la soixantaine d’Octevillais qui a affronté les rigueurs de l’hiver pour participer à cette réunion publique. Il explique que, dans un premier temps, il va parler de la commune, de la gestion des comptes et du bilan financier des années 2008 à 2011. Il parlera aussi des réalisations et des travaux effectués, il terminera en évoquant les projets et le plan d’action mis en place.

 

Les comptes de la commune, comme de celles de toutes les communes françaises, sont accessibles depuis Internet sur un site du Ministère des Finances à l’adresse (URL) suivante :

http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/tableau.php?icom=481&dep=076&type=BPS&param=0

 

 

L’objectif premier de son équipe a été de redresser les finances de la commune en maîtrisant les dépenses et en augmentant, autant que faire se peut, notre capacité d’autofinancement et notre capacité de remboursement de notre endettement. 2008, 2009 et 2010 ont été 3 années d’austérité budgétaire et 2011 une année de rigueur budgétaire. Convoqué en juin 2009 à la Sous-préfecture, Monsieur ORY, Sous-préfet, a souhaité nous entendre sur notre programme de redressement de la situation financière de la commune. Aujourd’hui chacun peut constater qu’il a donné d’excellents résultats. Je remercie tous mes collaborateurs pour avoir été particulièrement vigilants à nos dépenses pendant les premières années de notre mandat. Cela nous a permis de réaliser de multiples opérations à la hauteur de nos moyens dont je vais, dans la suite de cet exposé, vous faire un rapide résumé.

 




 

      

    

 

 

 

 

   investissements réalisés

  en k€

 

2008

2009

2010

2011

  totaux

équipements

2045

1049

843

1284

5221

capital

242

1156

265

255

1918

total

2287

2205

1108

1539

7139

 

                                                                                                       Investissements réalisés de 2008 à 2011 (7.139.000 € en 4 ans)

 

 

                                                                                      

 

  

Plan de redressement des finances communales >>> baisse des dépenses     pour voir le détail, cliquer ici

  

Plan de redressement des finances communales >>> augmentation des recettes   pour voir le détail, cliquer ici

 

 

Rétrospectives des travaux effectués entre 2008 et 2012

                    

                                                

 

                                                       L’Espace du Littoral                                                             

  

                                                                          Achèvement de la maison de gardien                                              Près du pavillon Huart, construction d’un local communal

 

   

                                                                        Salle Ventoux, remise à neuf de la couverture                                               Réhabilitation de la 2ème tranche de la rue Saint Fiacre

                                                                                                                                                                                                                         

Restauration de l'église St Martin

 

 

               

   Dernière tranche des travaux de restauration de l’église St Martin

 

 

 

 

                                                               Reprofilage e l’impasse de la Bergerie

 

       

                         Bungalow de la classe informatique Jules Verne                         Agrandissement de la cour Jules Verne                            Revêtement bi-couche chemin de Dondeneville

 

 

Deux pavillons réhabilités

 

 

                                                                   Pavillon HUART                                                                                                           Maison Jules Verne

                                                                  

Agrandissement et réalisation d’une toiture neuve pour le pavillon Huart afin de recevoir le service urbanisme et la police municipale, à l’étage, les bureaux de l’association familiale.

   

La cour de l’école donne accès à une pièce de 32m² pouvant éventuellement servir à des activités scolaires. L’entrée, par l’impasse Huart, donne accès à une salle de réunion au rez-de-chaussée. A l’étage, 4 pièce sont utilisés par l’école de musique OCT’OPUS, la Maison de l’Europe et le bureau du Syndicat. Il y a aussi une salle de réunion.

 

Le chauffage des locaux est réalisé par un système aérothermique

 

 

Eclairage public

 

Renforcement de l’éclairage public au carrefour de la RD940 et chemin du Fond du Val. Renforcement de l’éclairage public et effacement des lignes chemin de la Brière partie sud, rue René Raas, rue des Martyrs. Remplacement des lampadaires  rue Asselin de Villequier. Mise en place de lampadaires à l'entrée de l'école Jules Verne. Installation d’éclairage entre le Café Blanc et la rue d’Ecqueville. Renforcement et enfouissement des réseaux électriques, chemin du Fond du Val, des 4 Fermes,  impasse des Chaumières, chemin de St-Supplix.

 

,

 

Voirie  communale 

 

La rue du Cramolet est réhabilitée : réfection de son revêtement, amélioration du drainage des eaux de surface et pose de bordures et de caniveaux. Les entrées charretières ont également été traitées et une piste cyclable aménagée.

 

                                  Une voix piétonne a été réalisée sous l’arche de l’église « rue de Bourne End » ainsi qu’un parc à vélos                   Réhabilitation chemin de la Brière  

                        

 

Le chemin de la Brière a été réhabilité dans sa partie comprise entre le chemin de la Mer et du Croquet et celui des Marguerites.

 

 

Le bout de la rue d’Ecqueville a subi les mêmes travaux sur environ 500 m à partir du chemin de la station situé sur la commune de Cauville-sur-mer. Une partie de la chaussée est en partage avec Cauville. Une convention établie entre les deux communes délimite la zone de prise en charge des travaux.

 

 

Une voie piétonne est réalisée dans le prolongement de la route de Saint-Barthélémy. Son cheminement permet d’accéder en sécurité à l’arrêt des ramassages scolaires.

 

 

Les escaliers de l'église et de la mairie

 

1ère tranche du mur de soutiens des deux Monuments aux Morts avec un garde corps normalisé. L'escalier de l'église devenant dangereux, il est supprimé au profit d'un parvis digne de ce nom. L'escalier de la Mairie donnant accès à la rue Félix Faure est entièrement restauré. Les marches coulées en béton, recouvertes de briques, sont aux normes.

 

 

 

 

 

                                       Avant…                                                                                                Après…

 

 

                       

  

Pavillon HUART

Transformation de l’ancien bureau de police en salle de réunion.

Mise en place d’un portail coulissant et ravalement du bâtiment principal et des locaux de l’urbanisme.

 

 

La troisième école 

 

 

 

Quelques questions posées par les Octevillais

 

 

Quand la rue d’Equeville sera-t-elle refaite ? On nous avait parlé de 2011 !

Effectivement, ces travaux auraient dû être engagés mais le projet de la Codah, concernant la mise en place de réseaux différenciés des eaux pluviales et usées, n'a pas reçu l'aval de l'agence de l'eau et, par voie de conséquence, ne peut pas se faire. Nous rencontrons la Codah pour voir la suite à donner à celui ci. En attendant, nous allons réparer en 2012 les parties les plus abîmées.

 

Les voitures circulent trop vite rues Germaine et René Coty

Des mesures de vitesse vont être entreprises, la commune ayant le matériel nécessaire. S’il est démontré qu’il y a effectivement des excès de vitesse, des mesures seront alors prises.

 

Chemin des Charettes, difficile de se croiser, est-il possible de l’élargir ?

C’est la caractéristique basique de notre commune, la plupart des routes et chemins des hameaux sont étroits. Nous pensons que si nous les élargissons, la vitesse des véhicules pourrait très sensiblement augmenter ainsi que la densité de circulation.

 

Quel sera l’aménagement du « cœur de bourg « ?

C’est un projet de second mandat auquel nous réfléchissons dés maintenant. L’idée est de restructurer la place Foch et ses abords pour y construire de petits immeubles avec des logements qui seraient destinés à des personnes du 4ème âge autonomes. On y trouverait une agence postale et une supérette de 300-400 m² ainsi que divers aménagements et équipements.

 

Le « cœur de bourg » n’est-il pas zone inondable ?

La dernière inondation remonte à 1961. Actuellement, c’est la rue qui est inondable, pas les accotements. S’il y a des constructions dans cette zones, elles seront faites en tenant compte du risque.

 

RD 940 - Difficile de traverser au Cramolet ou au carrefour avec le chemin du Croquet

C’est exact. Une réflexion est actuellement en cours avec l’AURH. L’idée serait d’aménager un passage inférieur pour le chemin du Cramolet qui pourrait être emprunté par les piétons, cyclistes, les mamans avec les poussettes mais pas les motos ni les voitures. Au carrefour du garage, l’idée d’un rond point est aussi récurrente. Ces travaux ne peuvent être entrepris que pas le conseil général puisqu’il concerne une route départementale. La situation financière du conseil général est mauvaise. Le budget des routes qui était de 125 millions d’euros il y a 4 ans est tombé cette année à 45 millions d’euros.

 

RD 940 - Aménagement d'une allée piéton sur le bas-coté entre le rond-point du Pêcheur et le Café blanc

Cela coûterait très cher.

 

POMéO – trop loin du bourg ?

Le Pôle médical accueillera très bientôt 3 médecins, potentiellement 4, 1 kinésithérapeute, 1 orthophoniste et 3 infirmières. Octeville sur Mer, c’est aujourd’hui 5767 habitants, il y en a environ 2200 dans le bourg et 3500 dans les hameaux pour lesquels Poméo est plutôt bien placé.

 

Compte-tenu des surfaces au sol nécessaires, il était très difficile de concevoir une implantation dans le centre bourg.

 

La future école – pourquoi avec 1 étage ?

Cela permet un ensoleillement maximal pour l’ensemble des classes. Cela ne pose pas de problème particulier car accessible aux handicapés.

 

La future école – quel est son coût ?

Cette école sera construite en 2 tranches, une première avec 5 classes pour soulager l’école élémentaire Jules Verne, ensuite 2 classes pour la Maternelle. La tranche 1 coûtera 2,5 millions d’euros. Elle sera autofinancée sauf un emprunt de 1.000.000€ pour lequel nous recherchons un partenaire financier.

 

La future école – elle est mal placée ! Pourquoi pas la construire dans la zone des Vallées ?

On l'a voulue proche des équipements existants sans être trop près de Jules Verne et des Lutins.

 

RD 940 – amélioration de la sécurité ?

Une première série de mesures a été prise mais il n’a pas été facile de faire bouger le département. 3 réunions importantes de commission départementale de sécurité se sont tenues à la mairie. La marche silencieuse et son impact au travers de la presse et de la télévision ont bien fait avancer les choses. La vitesse est limitée à 70 km/h entre le rond-point du Calvaire et le Café blanc, lequel est passé en zone d'agglomération avec une vitesse abaissée à 50 km/h. Des zones d'évitement ont été aménagées. Des ralentisseurs, une ligne blanche continue de dépassement interdit et une interdiction de tourner à gauche ont été installés.

 

 

 

 

 

 

 

 

La liste « Octeville-demain »

 

 

copyright (c) 2008 Octeville-demain