Réunion publique du 30 avril 2010  (17 mai 2010 à 18h30 salle Michel Adam)

 

Le Maire, Jean Louis ROUSSELIN souhaite la bienvenue au public. Il explique qu’il va parler du bilan des réalisations des deux dernières années, des actions en cours et des projets, qu’ensuite il laissera la parole à l’assistance pour poser des questions si elle le souhaite. Il remercie aussi les membres du conseil municipal qui l’entourent d’être venus si nombreux (22 personnes sur 27). Environ 40 personnes sont venues assister à cette réunion publique.

 

Les thèmes suivants seront abordés : Voirie - Sécurité - Bâtiments  et éclairage - Ecoles - Animations et culture – Handicapés - Intercommunalité - Développement durable - Commerces et aménagement du bourg - Enfance jeunesse – Associations – Plu/urbanisme - Logements

 

Le souci permanent pendant ces deux années a été de réduire nos coûts de fonctionnement et de faire de substantielles économies toutes les fois où c’était possible. L’objectif visé est de dégager un excédent de fonctionnement suffisant pour nous permettre  de rembourser le capital des emprunts souscrits et de financer  les investissements nécessaires  à la commune.

 

Voirie

 

            Rationalisation et réorganisation de  certaines tâche des employés communaux - Ventes de matériels non fonctionnels dont nous n’avions pas l’usage et achats de matériel conformes à nos attentes – Creusement des fosses par les pompes funèbres et non plus par le personnel communal – Suite du programme de réfection des voiries communales – En 2008, la route de Dondeneville, la 2éme tranche de la rue St Fiacre et une sente piétonne du bourg dite Sente de la Demoiselle – En 2009, partie nord ouest du chemin de St Andrieux et chemin d’Emfrayette (convention passée avec ville de Montivilliers) - Impasses de la Bergerie et des Violettes – En 2010, réfections des impasses des Chambrions, des Ajoncs et cheminement piéton de la rue de Bourne End - Partie Nord ouest du chemin de St Andrieux, deux ralentisseurs sur le chemin du Fond des Vallées suite à des contrôles de vitesse indiquant de nombreux excès de vitesse sur cette voie - étude élargissement de la rue de Verdun (6.8m au lieu de 5m) - Projet de création d’un escalier central entre la rue Félix Faure et la Mairie.

 

           Coûts de ces différentes réalisations : 270 k€ en 2008 – 265 k€ en 2009 – 355 k€ en 2010

 

Sécurité routière

 

Accord du Conseil général pour réglementer la vitesse dans la traversée de ST Barthelemy et déplacer les panneaux de localisation et installer un radar pédagogique aux abords du carrefour avec le Chemin de la Forge - Contrôle des vitesses des véhicules sur les chemin de st Andrieux et chemin du Fond des vallées : Il n’y a globalement pas de problème de comportement sur le chemin de St Andrieux mais il y en a sur le chemin du fond des Vallées - déplacement de l’arrêt de car de ramassage scolaire au Café blanc en concertation avec la Codah – réunion en Mairie avec Michel BARRIER, Vice président du Conseil général en charge de la voirie pour améliorer la sécurité sur la RD 940 – Création possible d’un passage inférieur sous la RD 940 pour le chemin du Cramolet et d’un troisième rond point entre ceux du Calvaire et du Pêcheur – Depuis plusieurs mois, la vitesse est réduite à 70 km/h au lieu de 90 entre ces deux rond-points - Réflexions en cours pour l’établissement du PLU intégrant les problèmes de sécurité routière.

 

Sécurité des biens et des personnes

 

Délinquance générale en baisse de 46% en 2009 par rapport à 2008 - Délinquance publique  -14% - En 2009, les vols par effraction ont augmenté comme à l’échelon national – Le territoire de la commune est très étendu et difficile à surveiller – De nombreuses affaires ont cependant été élucidées, résultat d’un travail étroit avec la police nationale – Il faut remonter les informations, alerter la police municipale ou nationale si l’on voit des individus ou des véhicules suspects – Dans tous les cas, noter les numéros des plaques d’immatriculation et les transmettre à la police municipale – Le pécheur vient d’être mis en place au giratoire du même nom - Retour en voie communale d’une partie du chemin des  4 Fermes - Pêcheur remis en place sur le giratoire du même nom  pour un coût de 3000 euros dont 2000 à la charge de la commune.

 

Bâtiments

 

Finitions de la maison de gardien et travaux extérieurs terminés – La salle Ventoux a reçu une nouvelle couverture – Construction d’un local technique derrière le pavillon Huart ce qui a permis de libérer le stockage chez Noblest (coût annuel économisé : 8400€) – Le minibus est maintenant garé à la voirie rue A. de Villequier – Les deux dernière tranche de la restauration de l’église St Martin sont maintenant achevées – Rénovation du paratonnerre de l’église St Martin – Rénovation chaque année d’une classe de maternelle et d’une classe de primaire – Le SCO a reçu un nouveau bungalow de stockage – Nouveau bungalow pour la salle d’informatique scolaire – rénovation de la salle informatique adultes pour l’AFO qui sera équipée de matériel donné par des entreprises et de logiciels gratuits – Démarrage de cours d’informatique pour les adultes avec l’AFO dés septembre prochain - Tous les contrats ont été revus avec de substantielles économies  substantielles réalisées sur les postes suivants : chauffage – EDF – extincteurs – photocopieurs – téléphonie – maintenance éclairage public - entretien électrique avec vérification annuelle par organisme agréé … – mise aux normes, nouvelle toiture et agrandissement prochain du pavillon Huart pour y instruire les actes d’urbanisme d’Octeville, de Cauville et de Mannevillette avec une personne en plus (salaire et travaux prise en charge par la Codah avec loyer adapté)  – remise en état du logement autrefois de fonction du directeur de l’école Jules Verne –avec réalisation de 4 bureaux à l’étage, une bibliothèque scolaire en bas et des locaux adaptés pour l’école de musique qui va démarrer en septembre prochain – chauffage de cette maison par aérothermie – Pour la Mairie mise en place prochaine d’une nouvelle chaudière à condensation et à haut rendement plus économique et remplacement de tous les robinets thermostatiques – réparation du toit du Club house du SCO - En cours mutualisation par le syndicat de la maintenance de l’éclairage public (2011). Mises aux normes électricité et gaz.

 

Eclairage

 

Effacement des lignes aériennes rue de Verdun, rue des Martyrs, rue René Raas, chemin de la Brière avec renforcement des réseaux pour la rue René Raas et la Bruyère – renforcement de certains éclairages publics – remplacement des lampes à vapeur de mercure par des lampes à vapeur de sodium - Remplacement ou réalisation d’éclairage public : rue A de Villequier, école Jules Verne et salle Michel Adam - Economie d’énergie, remplacement progressif de toutes les lampes à incandescence - Réalisation d’un diagnostic énergie sur tous les bâtiments - Etude sur l’ensemble de l’ éclairage public avec mesure des économies d’énergie (financée à 70% par l’ADEME) - Poteaux éclairage Rue A LEBAS – installation d’horloges commandant l’éclairage public, réducteur de tension,  programmateur de gestion pour éclairer mieux, en consommant moins et donc à moindre coût - Eclairage prévu de la Sente des Jardinets.

 

Construction d’une 3ème école

Nous avions inscrit comme premier projet prioritaire la réalisation d’un troisième groupe scolaire au vu de la saturation des 2 écoles actuelles : 17 classes à Jules Verne et 8 classes aux Lutins – saturation des salles annexes, cours de récréation, préaux, restaurant scolaire et des parkings – évolution quasi constante de la population depuis 30 ans – Après une étude de programmiste et la maîtrise budgétaire engagée en 2008, 2009 et 2010 , nous avons été en mesure en lancer officiellement ce projet principal en 2010 – responsable du projet Georges LEMAÎTRE, Conseiller municipal Délégué à l’enseignement – réalisation en 2 phases – subventions ainsi plus faciles à obtenir – nouvelle primaire avec 5 classes, plus tard 2 classes supplémentaires pour la maternelle – évolution vers concours d’architecte après avoir arrêté les détails du projet - réalisation pour fin 2013 – nous avons la maîtrise foncière – un comité de pilotage est en place – nous travaillons en concertation avec les personnes qui seront utilisatrices.

 

Cantine

 

Nous avons mis en place un nouveau règlement cantine incluant un  mode de facturation au mois à terme échu. Ce système sera prolongé sous peu par une facturation unique de toutes les prestations liées à l’enfance. La gestion de la cantine est ainsi plus rapide et plus facile.

 

Ecole Jules Verne et « Les Lutins »

 

En attendant la réalisation de cette 3ème école, nous avons agrandi la cour de l’école Jules Verne, aménagé une classe informatique avec 16 ordinateurs et une classe bungalow et sommes en train d’aménager la Maison Jules Verne pour y faire une bibliothèque scolaire bcd et une garderie maternelle.

 

Animations et culture

 

Continuité dans les animations et mise en place de nouvelles : Journée de la bicyclette, marché du terroir, les voisinades - Aides aux parcours pédagogiques (bassins hydrauliques du Fond des vallées, parcours historiques avec Astonia) - Soutien à une nouvelle association pour des cours de musique (locaux, subvention) - Etude en cours sur un nouveau site internet communal plus attractif et plus performant.

 

Accessibilité

 

Diagnostic SOCOTEC pour la voirie : pose bandes podotactiles en 2010 - Etude accessibilité de nos bâtiments communaux par SOCOTEC - Mise aux normes accessibilité handicap des 2 pavillons réhabilités - Lancement des travaux de mise aux normes handicap suite à audit (étalement sur 4 ans) - Mise en place d’une commission  communale – le coût des travaux atteint 6 millions d’euros.

 

Intercommunalité (Codah)

 

Dotation de solidarité communautaire augmentée : de 15€ par habitant, elle est passée à 25€, comme Le Havre – Des travaux conséquents, non soumis à transfert de charges, ont été réalisés ou seront réalisés : bassins de rétention en cours (travaux Fond des vallées, rue René Raas et d’autres à suivre) – 5 bassins en construction cette année - Travaux d’assainissement des eaux usées la Brière, Fond du Val, ferme Fougard…. 3 millions d’euros de travaux pour améliorer les eaux usées sont programmés par la Codah cette année – Les moyens de la Codah mis en œuvre sont conséquents. Le transport se développe avec l’arrivée du tramway au sud d’Octeville et redistribution de 10 des 20% des km gagnés par celui-ci – L’extension de la ligne 16 jusqu’au Havre pour desservir un deuxième hôpital (de l’Estuaire) et le jardin d’Elodie (ehpad) et dans 3 ans le terminus du tramway.

 

Développement durable

 

Energie : Remplacement de toutes les lampes à incandescence comme déjà évoqué - Réalisation d’un diagnostic énergie sur tous les bâtiments et d’une étude sur l’ensemble de l’éclairage public avec mesure des économies d’énergie (financée à 70% par l’ADEME) - Evolution vers mise en place de mode de chauffage plus économes lors des divers remplacements des équipements : Géothermie, aérothermie, chaudière gaz à condensation et à haut rendement – A la voirie : achat véhicule avec bonus écologique de 1700€ - Mode doux de déplacements  : plan de déplacement au niveau de la Codah - Transports collectifs étendus vers Le Havre - Transformation pour agrandissement et amélioration de la déchetterie programmée par la Codah - Réflexions sur la traversée de la RD 940 dans le cadre du PLU.

 

Commerces et aménagements du bourg

 

Etude par la CCI sur la dynamique et état des lieux du commerce octevillais avec impact de 3 scénarii possibles d’évolution - réflexions en cours sur l’implantation d’une petite-moyenne surface dans le cœur du bourg auquel viendrait s’ajouter un cabinet médical avec 3 médecins, un cabinet de 2 kinés, des infirmières, la poste et des logements adaptés pour les personnes âgées - soigner particulièrement l’insertion paysagère et architecturale - besoin d’améliorer la circulation, le stationnement dans le  bourg et de donner du confort d’usage dans la rue commerçante (les trottoirs sont (trop) étroits) : évolution vers zone 30 sécurisée en conservant les places de stationnement et implantation complémentaire de commerces  (fleurs, poisson ??).

 

Enfance et jeunesse

 

Nomination d’un poste d’adjoint sur le pôle enfance - En 2008 : il y avait 3 pôles : la garderie périscolaire transférée du pavillon Huart - la halte garderie et le RAM Intercommunal (Relais d’Assistantes Maternelles) - En 2010 : création et organisation de la « Maison de l’enfance » avec 5 pôles dont  les « Mercredistoires », les accueils de vacances « Caméléo » des petites et grandes vacances,  extension par transfert de la garderie à la maternelle.

 

Associations

 

Continuité d’un important soutien matériel et financier aux 26 associations locales : la vie associative est une richesse pour la commune - Soutien à la nouvelle association  « Octopus »  qui dispensera des cours de musique à la rentrée de septembre 2010 - Couverture en 2010 d’un tennis extérieur en autofinancement et achat programmé de 5 défibrillateurs

 

PLU - Urbanisme

 

Modification en cours du SCOT  (Schéma de Cohérence Territorial) avec enquête publique du  10 mai au 18 juin en mairie portant sur 4 éléments dont le seul d’ordre modificatif concerne le changement de statut de la zone octevillaise au nord de la rocade du Havre  de « zone potentielle d’urbanisation » en  « zone agricole plurifonctionnelle et diversifiée dans les espaces périurbains » obtenue suite aux démarches des représentants octevillais. Ce changement de statut est très important pour notre commune. car il réaffirme la vocation agricole de ces espaces convoités.

 

Transformation du POS en PLU en cours : principes retenues : Evolution raisonnée de la population dans la continuité des années précédentes - Gestion économe des superficies pour préserver les espaces agricoles - Construction plutôt centrée au niveau du bourg en évitant le mitage - Ne pas réunir les hameaux entre eux et avec le bourg et travailler sur les espaces délaissés et les « dents creuses » dans les hameaux – les terrains déclarés constructibles aujourd’hui le resteront – Il y aura des réunion publiques spécifiques sur le sujet.

 

Logement

La commune est soumise aux obligations de la loi  DALO (Droit au logement) et SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) qui impose d’atteindre 20% de logements sociaux . Le déficit actuel est de 210 logements - La commune a lancé (via des bailleurs sociaux) un programme de 13 logements en primo accession au Parc des Courtils et de 30 logements locatifs route de Saint Supplix au sud de la rocade nord.

 

 

Questions et remarques du public (liste non exhaustive)

 

Nombreuses déjections animales (crottes de chiens) rue Faffin, dans le square mais aussi rue Félix Faure. Les riverains se plaignent et demandent l’intervention de la Mairie. : Une démarche a été entreprise par Didier GERVAIS , l’adjoint en charge de la voirie auprès du propriétaire indélicat et des nettoyages ont été entrepris.

Zone des jeux (très) bruyante Présences fréquentes de jeunes assez tard le soir – La police nationale fait des rondes la nuit, parfois même en civil. Ne pas hésiter à appeler le 17 en cas de (gros) problèmes.

 

Modifications du SCOT : consultables en Mairie entre le 10 et le 18 juin.

 

Projet d’éoliennes off-shore. Où en est-on ? Etude toujours en cours. De 52 éoliennes, on est passé à environ 20, le parc commencerait plus au nord d’Acquacaux, le but étant de s’éloigner d’une zone potentielle d’interférences avec les « radars » de la Hève. . Les plus proches seraient à 2 km du rivage. Le projet fait partie d’un ensemble qui s’étend du Mont St Michel à la Mer du nord. Le gouvernement doit donner sous peu son accord sur la possibilité qu’auront certaines zones de recevoir des éoliennes.

 

Y aura-t-il un restaurant scolaire dans la 3ème école ? Il y aura une salle de  restaurantion scolaire mais la fabrication des repas restera toujours dans la cuisine actuelle (salle Michel Adam). 5 classes neuves vont libérer 5 classes provisoires à Jules Verne. Il y aura une redistribution des locaux. Aujourd’hui, il y a un grand besoin de locaux pour des activités diverses.

 

Escalier. Projet d’un escalier double pour remplacer les 2 escaliers actuels menant de la rue Félix Faure à la place du Général de Gaulle. Plutôt que de construire un nouvel escalier en fermant les 2 autres, ne serait il pas plus judicieux et moins coûteux de réaménager l’escalier menant à la Mairie ? Mais cela générerait probablement un déséquilibre de la desserte commerciale. On va y réfléchir.

 

Zone bleue : le conseil municipal avait dit oui à la zone bleue demandée par les commerçants. Pourquoi n’est elle pas mise en place ? Elle ne semble pas faire l’unanimité des commerçants. De plus, tout le monde n’est pas persuadé de sa justification : va-t-elle vraiment améliorer la rotation du stationnement des véhicules pour permettre une meilleure desserte commerciale ? On va y réfléchir.

 

Le déplacement d’un arrêt de bus de la ligne 24 avait été annoncé en conseil municipal mais n’a toujours pas été fait. Pourquoi ? Réponse faite hors réunion publique car l’intéressé qui a posé cette question est parti entre temps. Ce déplacement était programmé avec la création de 2 arrêts de bus de la ligne 16 au niveau du rond point route de Montivilliers/route d St Barthélémy laquelle a été reportée parce que la Codah, pour des raisons de sécurité, subordonnait cette création à la réalisation d’un passage clouté par les services du département. Hors, le département est maintenant contre les passages cloutés aux abords des rond-points (lesquels sont de sa responsabilité). Une étude Codah a même été lancée car il y a d’autres arrêts de bus dans le même cas. Comme cette affaire dure plus longtemps que prévu, il va être demandé que le déplacement de l’arrêt de bus soit effectué dans les prochains jours.

 

Certains artisans se plaignent de ne plus travailler avec la Municipalité. La commune est assujettie aux appels d’offre publics et continue à travailler avec des artisans locaux, anciens ou nouveaux . Elle prend en compte dans ses consultations les aspects économiques et techniques.

 

Projet de petite surface commerciale. Est-ce que Proxy a été consulté ? Tous les commerçants ont été consultés par l’intermédiaire de l’UCIA. (Union des Commerçants , Industriels et artisans) et une réunion spécifique à été tenue où les projets du cœur de bourg leur ont été présentés. L’objectif est de concevoir et d’implanter, sur un emplacement d’environ 5000 m2,  des services demandés par la population et nécessaires à une commune de 5500 habitants. Le but est aussi de conforter ceux en place . Le projet vise aussi à amener du confort d’usage aux commerces en place, de compléter l’offre et de traiter les problèmes spécifiques de certains espaces commerciaux.

 

 

 

 

 

 

 

La liste « Octeville-demain »

 

 

copyright (c) 2008 Octeville-demain