A Mesdames et Messieurs les habitants d'Edreville         (26 mars 2014)

 

 

 

Habitants du Hameau d’Edreville, ne vous laissez pas abuser par les dernières rumeurs infondées destinées à vous faire peur. Depuis 6 ans, nous prouvons que nous ne voulons pas qu’Octeville devienne un quartier du Havre : nous avons tout fait avec le SCOT pour protéger Octeville et le SCOT est supérieur au PLUi (Plan local d’urbanisme intercommunal). En plus du SCOT, les Loi Littoral et Grenelle 2 de l’environnement protègent tous les hameaux d’Octeville, y compris celui d’Edreville. Avec notre PLU, on ne peut plus :

     -          construire là où il y a un paysage remarquable et ils sont nombreux sur le territoire communal,

     -          réunir 2 hameaux par des constructions nouvelles,

     -          étendre les hameaux. On ne peut y construire que dans les « dents creuses ».

 

Quiconque voudrait passer outre serait dans l’impossibilité de le faire parce que c’est illégal et le Sous préfet, représentant de l’Etat, ne manquerait pas de rappeler à l’ordre celui qui voudrait faire de la résistance contre l’Etat :      le développement des hameaux est impossible même face à une communauté de communes.

 

Le Havre perd des habitants depuis des années, le projet de son maire est d’inverser la tendance pour attirer de nouveaux habitants, ce n'est évidemment pas pour en mettre à Octeville.

 

Pendant notre réunion publique vendredi 28 mars salle Michel Adam, Edouard PHILIPPE, Président de la Codah et Maire du Havre, a expliqué aux 240 Octevillais présents que depuis 2001 que la Codah existe, à chaque élection d'importance, on entendait des rumeurs totalement infondées. Une des plus récurrentes dit que la ville du Havre va annexer à terme ses voisines, c'est à dire Ste Adresse, Octeville sur Mer, Fontaine la Mallet ou Harfleur. Il n'a jamais été question que la ville du Havre ait un quelconque projet d'annexion.  Il n'a jamais été question que la  Codah impose un quelconque équipement qui ne serait pas souhaité par une des communes pressenties. C'est d'ailleurs une règle de base à la Codah... Déjà les conseils municipaux de 5 communes (sur les 17 que compte la Codah) se sont prononcés contre l'application du PLU intercommunal (loi ALUR), cette possibilité, que les collectivités refusent, étant aussi contenue dans la loi. Edouard PHILIPPE, qui a voté contre cette loi, se félicite aussi des bonnes relations que la ville du Havre et la Codah entretiennent avec la commune d'Octeville, pas seulement entre les élus mais aussi entre les personnels de ces 3 collectivités. Octevillais, ne votez jamais pour des candidats qui colportent des rumeurs de cette nature, totalement infondées et mensongères.

 

Jean Louis ROUSSELIN a prouvé par les mesures mises en oeuvre (PLU conforme aux Loi Littoral et Grenelle 2 de l'environnement, SCOT, coupure verte) qu’il était le candidat le mieux placé pour défendre l’identité d’Octeville sur Mer et les intérêts des Octevillaises et des Octevillais.

 

 

 

La Liste Octeville-demain

 

 

 

 

 

En savoir plus sur le SCOT ? voir définition et missions ci-dessous, voir aussi le site du SCOT Pointe de Caux - Estuaire et notre article

 

 

 

Le SCOT, c'est quoi ? quelles sont ses missions ?

 

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) est un véritable instrument de planification pour le développement du territoire.  

 

Par ses grandes orientations, il assure la cohérence, dans une perspective

  • de développement durable des différentes politiques publiques d'urbanisme en matière d'habitat

  • de développement économique

  • de loisirs

  • de déplacements des personnes et des marchandises

  • de stationnement des véhicules

  • de régulation du trafic automobile.

 

Il expose la vision partagée par les collectivités, exprime leurs objectifs et leurs choix pour le futur possible du territoire.   Pour mettre en œuvre le SCoT, un volet d'orientations (le Document d'Orientations Générales) fixe les règles opposables qui vont s'imposer aux communes et aux deux intercommunalités Caux Estuaire et CODAH pour l'élaboration de leur politique d'aménagement du territoire (urbanisme, habitat, développement économique, déplacements notamment.)     

 

Le Syndicat Mixte veille au respect du SCoT dans les documents d'urbanisme réglementaire en cours de révision ou de modification. Il accompagne les communes dans la définition de leur projet urbain.

 

 

 

 

 

 

La liste « Octeville-demain »

 

 

copyright (c) 2008 Octeville-demain

 

 

 

 

 

 

La liste « Octeville-demain »