Réactions du 1er adjoint...  (19 mars 2014)

suite à la réunion publique du candidat Philippe MARIE le 18 mars 2014

 

 

Retenu par un départ à la retraite, je n’ai pu assister qu’à la deuxième partie de la réunion de Philippe MARIE. J’ai été surpris de voir celle ci s’arrêter brusquement alors qu’il y avait encore tant de mains levées (une quinzaine) pour poser une question. La séquence "questions du public" n’a donc pas dépassé 20 minutes contre 1 heure 20 (4 fois plus) avec nous le mardi 11 mars lors de notre réunion publique « Présentation de la Liste Octeville-demain ». C’est moi qui tendais le micro, tout le monde avait pu s’exprimer car je n'ai oublié personne ! Visiblement, le candidat Marie et la personne qui apportait le micro avaient peur des questions gênantes et voulaient abréger…

 

Permettez moi de m’exprimer sur 6 sujets seulement : ramassage scolaire pour les maternelle et élémentaire, rythmes scolaires, brigade de police municipale, bibliothèque municipale, évènement à retentissement régional, voire national, coût du programme de Philippe MARIE.

 

Commençons avec le projet de ramassage scolaire très très mal étudié. Soyons réaliste, il n’y a pratiquement pas de demande ! Conseiller communautaire en charge des Transports à la Codah depuis 2008, je n’ai été sollicité que par une seule Octevillaise de St Andrieux en 6 ans. Elle souhaitait que la mairie crée un ramassage scolaire pour l'école élémentaire, pas pour l'école maternelle. Quand on commence à creuser un peu, combien de parents vont laisser leurs enfants attendre le passage du car à l’arrêt qui ne sera pas forcément juste en face de chez eux ? Et s'il pleut ? Prendra-t-on la voiture et ira-t-on attendre le minibus ? en garant sa voiture à coté de l'arrêt prévu pour le minibus, à coté de celles d'autres parents faisant la même chose ? C'est bien plus commode d'aller directement conduire l'enfant, surtout s'il va en maternelle. Pour couvrir l’ensemble des 14 hameaux et avoir des horaires convenables, il faudra au moins 5 minibus de 18 places qui feront 2 rotations chacun, jusqu'à 30 minutes par rotation, la première démarrant 1 bonne heure avant soit à 7H45. Où iront les petits de la première tournée qui arrivera à 8h15 - 8h20 ? Que feront ils jusqu'à 9h00 ? La périscolaire ne pourra pas accueillir tous ces enfants ! Est ce que les parents lèveront leurs enfants jusqu'à 1 heure plus tôt parce qu'ils habitent au bout de St Andrieux, du Croquet ou à St Barthélémy ?

 

Chaque minibus coûte 130.000€ (total 650.000 euros), délai de livraison 9 à 14 mois, donc c’est loupé pour la rentrée 2014 comme promis par le candidat MARIE. Et s’il n’y a que 3 minibus, il faudra alors 3 rotations, à quelle heure le premier ramassage ? 7H15 voire plus tôt encore… Où ira l’enfant qui arrivera à 7H45 soit 1H15 avant l’ouverture de l’école ? En périscolaire ? On vient de voir que cela n'était pas possible... Les mêmes questions se reposeront le soir. A quelle heure le dernier enfant sera-t-il déposé ? Philippe MARIE a dit qu'il formera des agents parmi le personnel pour conduire les minibus et accompagner les enfants. Combien ? Il n'en parle pas. Avec les remplacements, pour assurer un tel service, il faut 12 personnes minimum. Il paiera donc ces agents en heures supplémentaires car elles assureront ce service en plus de leur travail habituel. Tel qu'est organisé le service public aujourd'hui, il y a fort à parier qu'il soit nécessaire d'embaucher... Ca va coûter entre 300 et 400.000€ par an, soit potentiellement 65€ par Octevillais, à moins de demander une contribution de 150€/an aux parents (à rapprocher des 130€ demandés par le Conseil général pour le transport des collègiens et lycéens) ce qui ramènerait le coût annuel à 60€ par Octevillais (au lieu de 65€) ! Philippe MARIE a bien parlé de demander une contribution aux parents mais il s'est bien gardé de dire combien !

 

Evidemment, quand on parle des enfants, on touche une note très sensible et des Octevillais, pas forcément concernés par le ramassage scolaire, vont être attendris… Que ne ferait on pas pour les enfants ? La Codah, à laquelle nous avions déjà posé la question en 2011, nous a répondu que la plupart des communes, qui avaient mis un ramassage scolaire pour la primaire en place, allaient tôt ou tard l’abandonner parce que cela coûtait trop cher et que les parents l'utilisaient de moins en moins, trouvant plus pratique de faire directement un détour pour conduire ou aller chercher leurs enfants à l'école. Après l'école, nombreux sont les parents qui les portent également pour des activités sportives ou culturelles extra-scolaires. Que feront ils alors du ramassage scolaire qu'ils auront payé ? Mes interlocuteurs de la Codah avaient ajouté, qu’en plus, Octeville était défavorisé par son étendue (2037 ha), ses chemins étroits et ses fréquents talus de part et d’autre… Le projet de Octeville 2020 n’a, à l’évidence, pas été beaucoup réfléchi.

 

Rythmes scolaires. "Les activités avec les enfants auront lieu dans…" suit une liste impressionnante de locaux communaux aujourd’hui tout simplement NON DISPONIBLES ! Prenons le cas de l’Espace du Littoral qui a été cité. Combien de temps pour aller de Jules Verne à l’Espace du Littoral ? 10 mn ? 15 mn avec des enfants de CP ? Et s’il pleut ? Où vont aller les associations qui occupent aujourd’hui tous ces locaux ?

 

La proposition de Jean Louis ROUSSELIN, de construire une nouvelle école de 5 classes et de récupérer des locaux à Jules Verne pour en aménager une partie pour les rythmes scolaires, est de loin la plus cohérente et la plus raisonnable… On ne touche pas à l’organisation mise en place pour l’occupation régulière des salles communales par les nombreuses associations octevillaises et les activités en salles se réalisent dans les écoles mêmes ou les salles de sport proches : la 3e école sera attenante à l’Espace du littoral.

 

Une brigade de police municipale à Octeville ? Pour une protection 24 heures sur 24 avec 4 policiers en permanence sur le terrain, c’est 22 personnes au minimum. Perplexité dans la salle... Psychose chez les Octevillais : A-t-on vraiment besoin de ça ? Imaginez le coût pour la commune ? Plus de 800 000 € tout compris uniquement en salaires chaque année. 800.000€ X 4 ans = le coût de la 3ème école !! Et ce d’autant plus inutile que les chiffres officiels de la Police nationale montre clairement une diminution globale de la délinquance à Octeville approchant les – 20% et qu’on fait mieux que la plupart des communes environnantes…

 

La proposition de Jean Louis ROUSSELIN, d’avoir un policier municipal supplémentaire, donnera plus de souplesse au dispositif actuel lequel donne, jusqu’à présent, des résultats plutôt satisfaisants. Nos 2 policiers municipaux font déjà des prises décalées jusqu'à 2 heures du matin. Enfin, il faut savoir que plus de 670 personnes rattachées à la Police Nationale ont pour mission de veiller à la sécurité des 280.000 personnes habitant la région de Havre et que notre commune est bien évidemment intégrée à cette surveillance.

 

Remettre la Bibliothèque municipale dans le centre bourg... Mais où ? Silence radio ! Là où elle est, elle ne se trouve qu'à 120 m de la mairie et de l'église ! Seulement 120 m ! Depuis sa réouverture en septembre, les chiffres de fréquentation ont bien augmenté (plus de 60 nouveaux inscrits). Tout le monde a bien intégré ce nouvel emplacement. Il n'y a vraiment aucun problème avec la bibliothèque municipale.

 

La proposition de Jean Louis ROUSSELIN est de mutualiser cette bibliothèque grand public avec la bibliothèque de l'école. L'informatique, récemment mise en place, l'a été dans ce sens. Nous y adjoindrons aussi une médiathèque en récupérant des locaux qui seront libérés par la mise en service de la 3ème école prévue pour la rentrée scolaire de septembre 2015. Tous ces aménagements se feront ainsi à moindre coût.

 

Terminons avec la question pertinente, plusieurs fois répétée, à chaque fois esquivée « que va coûter à la commune la mise en place de votre programme », nous n’avons eu aucune réponse ! De là à penser que personne de la liste ne s'était posé la question avant, il n'y a... C’est grave ! C’est bien d’avoir des idées mais cela peut être dangereux de ne pas les chiffrer AVANT ! Quand nous sommes arrivés en 2008 après Philippe MARIE, on a eu à faire face à un important endettement  dépassant 8 millions d’euros avec des emprunts sur 30 ans (1650 €/habitant soit le double des communes de même taille). A l’époque, Philippe MARIE contestait formellement ces chiffres et ce constat évident : il avait dépensé l’argent des Octevillais sans compter. Aujourd'hui, il continue ! En 2008, le Sous-préfet n'était pas loin de mettre la commune sous la tutelle de la Cour des comptes... Je le sais, j'ai participé en juin 2009 à une réunion en Sous préfecture avec M. Pierre ORY. Aujourd’hui, nous avons ramené cette dette à  6,7 millions d’euros soit 1150 €/habitant ce qui représente 500€/habitant de moins qu'en 2008). Voir les nombreux articles qui en parlent : l'audit financier de 2008   les finances communales   le compte administratif   la bonne santé des finances communales   votre maire est-il dépensier ?.

 

On ne va quand même pas recommencer à se remettre dans une situation financière hasardeuse !?

 

Moi, je vous le dis, la commune n’a pas les moyens de s’offrir un évènement à retentissement régional, voire national. J’ai entendu parler de la création d’une manifestation sur 3-4 jours, avec des feux d’artifices, c’est vraiment du délire… Nous avons déjà une association sportive qui a un rayonnement national, quand on mesure déjà l’impact sur les finances de la commune… Nous avons déjà beaucoup de manifestations et d'animations communales : Fête du village, *Faites du vélo, les *Voisinades, le *Marché du Terroir, le Téléthon, le Marché de Noël pour n'en nommer que quelques unes (celles avec une * ont moins de 6 ans). J'ai aussi entendu parler de festival. Il est totalement irréaliste de vouloir organiser chez nous un évènement musical dans le contexte actuel. Je connais le "Jam Potatoes Festival" de Luneray (Festival de Jazz), c’est un gros budget municipal depuis 40 ans avec des tarifs allant de 15 à 65€ pour les 140.000 visiteurs l'an passé. Avant que ça marche ici, à Octeville, il faudra bien des années ! Octeville, c’est pas Montreux ou Deauville…

 

J’ai entendu dire : « les 3 millions € de l’école serviront pour financer nos projets ». D’abord, il faudra rembourser 1,5 million de l’emprunt qui en assurait la moitié du financement. Il ne reste déjà plus que 1,5 million… Il faudra aussi poursuivre le désendettement de la commune et de cela, le candidat MARIE ne parle jamais. Il dépense, il dépense ! Mais Philippe MARIE va vite refaire ses comptes et s'apercevoir, avant les élections, qu'il ne peut pas arrêter la construction de la 3ème école (pénalités =  300.000€). Cela n'est ni sérieux ni raisonnable !

 

En conclusion, il est inquiétant de constater que Philippe MARIE ne sait pas combien coûtera la réalisation de tout ce qu’il promet. Quant à moi, j’estime la dépense au minimum entre 1.2 et 1.5  million € (25% en plus sur le budget fonctionnement 2014), reconductibles chaque année et entre 4 et 5 millions € en investissement. Faites le calcul sur 6 ans : ça fait entre 7 et 9 millions € en fonctionnement. Et avec les investissements, sans oublier les 52 km de voirie qu'il veut refaire, où donc va-t-il trouver ces millions d'euros ? 

 

C’est de la folie !!

 

 

Alain RICHARD

1er adjoint au Maire sortant

Conseiller communautaire sortant

 

 

 

La liste « Octeville-demain »

 

 

copyright (c) 2008 Octeville-demain

 

 

 

 

 

 

La liste « Octeville-demain »